14h30 à 16h30

Ateliers participatifs

Atelier de Théâtre Forum

Suivez les expériences de Justine, jeune étudiante en stage en agriculture au Burkina Faso. Cet atelier explore les thématiques des relations interculturelles et tente de démystifier certains préjugés face aux relations Nord-Sud. À travers le théâtre forum, nous vous invitons à devenir «spect-acteurs» en prenant part au jeu et en mettant en action vos idées, le tout de manière ludique et interactive!

Animatrices:

Yasmina Britel, agente de programme éducation à la citoyenneté mondiale pour SUCO

Yasmina Britel détient un baccalauréat en animation et recherches culturelles de l’UQAM. Elle est agente de programme à l’éducation à la citoyenneté mondiale depuis 2015 chez SUCO. Elle a notamment travaillé pour l’organisme de coopération internationale Oxfam-Québec à titre d’agente de mobilisation, et a aussi oeuvré dans le milieu communautaire et scolaire depuis les 15 dernières années. Elle possède un grand intérêt pour la mobilisation citoyenne, la démocratie participative et pour les questions environnementales.

Joumana El-Khoury, animatrice et actrice pour SUCO

Joumana fait du théâtre depuis l’enfance. Elle a travaillé dans des ONG en Afrique et au Québec avant de bifurquer dans l’éducation. Elle rêve de visiter le monde entier!

Marlyatou Dosso, conseillère en environnement et actrice pour SUCO

Jeune femme des cultures, Marlyatou est spécialiste des questions de développement durable, passionnée d’environnement et de genre. Ses racines africaines, ses multiples lieux de résidences sur trois continents, ses voyages et ses fonctions ont fait d’elle une citoyenne du monde.
C’est à travers ces expériences plurielles qu’elle a pris conscience du pouvoir des citoyennes et citoyens, ainsi que de l’importance d’une citoyenneté mondiale.
Elle est convaincue que seule une action systémique, positive et inclusive en tout point (genre, âge, statut social), articulée autour des concepts de durabilité et de solidarité, est à même de faire face aux enjeux de notre monde en changement (crises climatiques, (im)migrations, polarisation, etc).

SUCO

SUCO est un organisme de coopération internationale possédant plus de 55 ans d’expérience en agro-écologie, développement local et envoi de volontaires dans sept pays du Sud. Avec nos partenaires locaux, nous réalisons des projets visant à renforcer l’autonomie et les capacités des organisations et des communautés pour une meilleure qualité de vie. SUCO s’engage aussi à sensibiliser le public québécois aux enjeux Nord-Sud, notamment grâce à des ateliers de théâtre forum, un moyen participatif et ludique d’observer, de réfléchir et d’agir face à des défis et questionnements particuliers.

Cet atelier est offert avec la collaboration de SUCO.

Cet atelier a pour objectif d’outiller toute personne qui souhaite savoir comment contrer les discriminations systémiques auxquelles se heurtent les femmes dans les diverses sphères de notre société. La première partie de l’atelier permettra de mieux comprendre les causes et effets de ces discriminations, puis la seconde partie, sous forme d’une discussion animée, amènera les participantes et participants à partager leurs expériences personnelles et à réfléchir à des solutions en lien avec la thématique.

Animatrices:

Caroline Aubry-Abel, directrice générale de « Sans oui, c’est non! »

Étudiante au baccalauréat multidisciplinaire, Caroline Aubry a évolué dans le mouvement étudiant en occupant successivement plusieurs postes de leadership. Elle a notamment été présidente de l’association de premier cycle du campus de l’Université Laval avant de fonder l’Union étudiante du Québec en tant que coordonnatrice générale. Depuis l’été 2017, elle est directrice générale de l’organisme « Sans oui, c’est non! » qui vise la prévention des violences à caractère sexuel dans les milieux universitaires et collégiaux. Elle est également membre du conseil d’administration de l’Université Laval, membre de l’exécutif de l’aile jeunesse du Chantier de l’économie sociale et membre du conseil d’administration de la Clinique d’orthophonie sociale de Québec.

Cet atelier est offert avec la collaboration de « Sans oui, c’est non! ».

Cette conférence interactive vise à explorer les raisons et les conséquences de l’inadéquation des institutions avec les communautés autochtones québécoises.

En introduction, une activité interactive aidera à réaliser concrètement la distance qui existe entre les institutions et les autochtones au Québec. Grâce à ces constats, les conférenciers exploreront les raisons de cette inadéquation et les conséquences que cela peut avoir sur la participation citoyenne des populations autochtones, dans une perspective critique. En guise de conclusion, une alternative au modèle traditionnel sera présentée ainsi que quelques exemples mettant en lumière d’autres façons de rapprocher les différentes communautés autochtones et le reste de la société québécoise, en mettant à profit leur apport citoyen.

Animatrice et animateur:

Me Sébastien Brodeur-Girard, avocat et doctorant en droit autochtone pour l’Association des juristes progressistes

Sébastien Brodeur-Girard est agent de recherche en droit au sein de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics. Il possède un doctorat en histoire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, un certificat en études autochtones de l’Université Laval et est actuellement candidat au doctorat en droit à l’Université de Montréal. Son projet vise à trouver des manières de réconcilier les traditions juridiques autochtones et le droit étatique occidental, en recourant notamment à l’idée de droit relationnel. Monsieur Brodeur-Girard est également l’auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation historique, de manuels scolaires et de matériel pédagogique. Il est boursier de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Wáhiakatste Diome-Deer

Cet atelier est offert avec la collaboration de l’Association des juristes progressistes (AJP) et Femmes autochtones du Québec Inc.

                    

Il existe un peu plus de 4 000 organismes d’action communautaire autonome au Québec. Que ce soit par leur travail d’éducation populaire, de défense collective des droits ou encore par leur approche citoyenne, ces organismes sont à même de trouver des solutions novatrices aux problèmes sociaux présents sur leur territoire. Au cours de leur histoire, ils ont mené plusieurs luttes qui ont inspiré la création de programmes sociaux, de services publics et de législations. Dans le cadre de cet atelier, nous vous proposons d’en apprendre plus sur ces organismes d’action communautaire autonome. Pour cela, nous explorerons les diverses luttes sociales qu’ils ont menées et nous discuterons des défis et des obstacles auxquels ils font face aujourd’hui.

Animatrice :

Caroline Toupin, coordonnatrice pour le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA)

Caroline Toupin a travaillé pendant plus de 10 ans au sein des regroupements nationaux en défense collective des droits. Actuellement coordonnatrice du Réseau québécois de l’action communautaire autonome, elle met tout son engagement au service des organismes de l’action communautaire autonome afin de défendre leurs valeurs, leurs pratiques et leurs intérêts auprès du gouvernement.

Cet atelier est offert avec la collaboration du Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-CA).

Comment s’engager? Où devons-nous investir notre énergie pour changer le monde? À travers le système politique pour accéder au pouvoir ou sur le terrain en s’activant socialement?

Sondages et enquêtes d’opinions mettent en évidence la désaffection des jeunes par rapport à l’engagement politique. Pourtant, cet engagement permet de faire avancer ses idées, de présenter des changements à grande échelle tout en ayant accès à des ressources importantes pour les réaliser. Mais, ce même engagement impose-t-il des sacrifices trop importants? Nous force-t-il à faire des compromis sur nos convictions au profit d’une ligne de parti ou à investir trop d’énergie pour faire bouger un appareil législatif et étatique complexe et lent?
L’engagement social, apparemment plus flexible et diversifié, semble mieux correspondre aux jeunes. Il nous permet d’investir et de maîtriser une cause, d’en parler avec éloquence et de voir des résultats tangibles dans nos communautés. Mais, l’impact et la portée demeurent limités et l’épuisement guette les plus militants et engagés d’entre nous. Notre société, paradoxalement, ne reconnaît pas toujours bien cet engagement, préférant prétendre que les jeunes ne militent plus et refusent de prendre des responsabilités.  

Vous êtes invités à résoudre et à vous pencher sur ce dilemme de l’engagement politique et social. Venez débattre avec des citoyens engagés, français et québécois, ayant franchi le pas en politique et d’autres ne s’y étant pas aventurés. Et, proposez vos solutions pour favoriser vos formes d’engagement et changer le monde!

Animateurs :

Thierry Tulasne, coordonnateur de programme pour Engagement citoyen et Insertion socioprofessionnelle, LOJIQ

Franco-Québécois de naissance, il est plongé très tôt dans le bain de la coopération franco-québécoise d’abord à la section française de l’Office franco-québécois pour la jeunesse ( OFQJ ) à Montréal depuis 1991. Coordonnateur du programme Engagement citoyen pour les Offices jeunesse internationaux du Québec ( LOJIQ ), il est plus spécifiquement en charge de développer et initier des projets se déroulant dans toutes les parties du monde, favorisant notamment la participation citoyenne et l’engagement des jeunes et travaille en équipe à la mise sur pied du nouveau programme de volontariat « Québec Volontaire ».

Charles Saliba-Couture, chargé de projets pour Engagement citoyen et LOJIQ

Titulaire d’une maîtrise en relations internationales de l’UQAM, Charles s’est joint à l’équipe du programme Engagement citoyen de LOJIQ en 2017. Auparavant, il a occupé divers postes auprès d’organismes de coopération internationale et de centres de recherche en développement international.

Intervenante :

Stéphanie Gaudet, Directrice du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIREM) et professeure de sociologie à l’École d’études anthropologiques et sociologiques de l’Université d’Ottawa

Stéphanie Gaudet est professeure titulaire et directrice du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) de l’Université d’Ottawa. Elle travaille sur la participation sociale et politique, notamment celle des jeunes, et elle dirige un projet de recherche partenariale sur les expériences d’éducation à la citoyenneté en milieu communautaire et associatif. 

Cet atelier est offert avec la collaboration des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) et de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) dans le cadre de son 50e anniversaire.

Un partenariat mené entre le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM) et le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV) s’est traduit par une volonté d’élaborer un projet en direction des jeunes Montréalaises et Montréalais. Après bien des réflexions, un atelier novateur et engageant sur l’implication citoyenne et le vivre-ensemble a vu le jour. Au travers de différentes activités toutes plus éclatées les unes que les autres, venez profiter de cet espace pour reconnaître et affirmer de façon saine vos multiples appartenances en plus de mieux comprendre les besoins sous-jacents au concept d’identité et à ses formes d’expression, de traduire votre identité en action et de mieux comprendre le rôle joué par l’engagement citoyen dans le vivre-ensemble.

Animatrice et animateur:

Elsa F. Mondésir Villefort, chargée de projet en participation citoyenne au Forum jeunesse de l’île de Montréal

Détentrice d’un baccalauréat en études internationales spécialisé en science politique, Elsa Mondésir Villefort est chargée de projet en participation citoyenne au Forum jeunesse de l’île de Montréal où elle réalise des projets permettant la formation et l’accompagnement de groupes de jeunes d’âge primaire, secondaire et auprès de jeunes adultes. Elle travaille auprès de nombreux partenaires montréalais, dont les plus grandes commissions scolaires, les conseils jeunesse ainsi que les organismes communautaires aux quatre coins de l’île.
Dans les dernières années, Elsa s’est également spécialisée dans l’intervention auprès de nombreux groupes marginalisés, autant ici qu’à l’international en travaillant au niveau de l’éducation du public en matière de droits humains ainsi qu’à la promotion de la solidarité internationale chez les jeunes. Ces expériences lui ont permis de mieux comprendre les nombreux défis auxquels font face les jeunes ainsi que de mettre en œuvre des pratiques innovantes pour que ceux-ci puissent pleinement s’impliquer comme citoyen.nes dans leurs milieux.

Ulrich Bounguili, Centre de prévention à la radicalisation menant à la violence

Cet atelier est offert avec la collaboration du Forum Jeunesse de l’Île de Montréal (FJIM) et du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)

Vous souhaitez comprendre quel avenir est envisageable pour vous dans le secteur de l’économie sociale et l’action communautaire? Comment pouvons-nous, ensemble, démystifier le secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire?
Cet atelier vous permettra de comprendre ce qu’est le secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire, quelles en sont les grandes caractéristiques et comment celles-ci peuvent s’appliquer. Forts de ces enseignements, nous vous accompagnerons à identifier vos compétences entrepreneuriales en rédigeant votre « CV entrepreneurial ». Ensemble, nous pourrons évaluer comment ces compétences peuvent être utiles au développement de votre communauté. Nous vous partagerons également les opportunités qui s’offrent à vous dans ce secteur prometteur d’avenir.

Animatrice et animateur :

Florine Gelineau, chargée de projets pour le Comité sectoriel de la main-d’oeuvre en économie sociale et action communautaire (CSMO-ÉSAC)

Florine Gelineau est une jeune professionnelle du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire qui travaille au quotidien avec passion afin de promouvoir le secteur et ses opportunités. Sa spécialisation en ressources humaines lui permet d’adapter des outils pour ce secteur d’activités. Elle est également engagée depuis bientôt deux ans auprès d’un organisme communautaire famille. L’économie sociale et l’action communautaire, un avenir en devenir pour elle!

Hugo St-Laurent, coordonnateur au développement pour la Fabrique entrepreneuriale

Diplômé en communication relations humaines à l’UQAM, Hugo St-Laurent travaille depuis plus de 10 ans en économie sociale et à sa promotion auprès de la jeunesse. Il a été d’abord membre travailleur dans la coopérative le café Touski. Il a ensuite œuvré à la promotion de l’entrepreneuriat collectif à titre d’agent de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au Carrefour Jeunesse-Emploi Centre-Nord. Il est actuellement coordonnateur au développement à la Fabrique entrepreneuriale.

Cet atelier est offert avec la collaboration du Comité sectoriel de la main-d’œuvre en économie sociale et en action communautaire (CSMO-ÉSAC) en partenariat avec la Fabrique Entrepreneuriale.

         

La Fondation David Suzuki et Équiterre ont lancé, avec neuf autres organisations, l’opération « Vire au vert ». Dans le contexte des élections provinciales de 2018, cette initiative a pour objectif d’une part de faire connaître 23 propositions en environnement, de les diffuser, de les faire intégrer dans les plateformes des partis politiques, et d’autre part, d’informer et d’outiller les citoyens afin qu’ils puissent contribuer activement aux échanges démocratiques sur les enjeux environnementaux dans leurs circonscriptions.
L’objectif de l’activité est de vous présenter nos propositions ainsi que notre stratégie de mobilisation pour les prochaines élections provinciales.  

Animateur :

Sylvain Perron, analyste de politique publique pour la Fondation David Suzuki

Sylvain Perron travaille dans le domaine de l’aménagement et de l’environnement depuis 2008 et est analyste de politiques publiques à la Fondation David Suzuki depuis trois ans. Fort de son expertise acquise dans plusieurs organisations, il s’intéresse particulièrement aux problématiques de transport, d’aménagement et de protection des milieux naturels et agricoles dans le Grand Montréal. Il a rédigé plus d’une vingtaine de mémoires sur différents sujets pour présenter des recommandations à tous les paliers gouvernementaux.

Cet atelier est offert avec la collaboration de la Fondation David Suzuki et vireauvert.org

Cet atelier sur l’engagement communautaire sera offert par le biais du Bureau de l’engagement communautaire et de projets de recherche. Cette initiative de rapprochement soutient, rassemble et favorise les partenariats entre la communauté et Concordia. Son objectif? Aider les membres de l’effectif étudiant, du personnel, du corps professoral et de la collectivité à créer des collaborations – universitaires ou non – à la fois novatrices et profitables.

Cet atelier est offert avec la collaboration du Bureau de l’engagement communautaire de l’Université de Concordia

Animatrices, animateurs et intervenantes, intervenants des différents ateliers

Ulrich Bounguili
Coordinateur de projet secteurs scolaire et communautaire,Centre de Prévention de la Radicalisation menant à la violence (CPRMV)

Ulrich Bounguili

Enseignant de formation avec une expérience en Afrique, en Europe et en Amérique. Maîtrise en littérature et en enseignement. Auteur de poésie.

Elsa Mondésir Villefort
Chargée de projet - Participation citoyenne, Forum jeunesse de l'île de Montréal

Elsa Mondésir Villefort

Détentrice d’un baccalauréat en études internationales spécialisé en science politique, Elsa Mondésir Villefort est chargée de projet en participation citoyenne au Forum jeunesse de l’île de Montréal où elle réalise des projets permettant la formation et l’accompagnement de groupes de jeunes d’âge primaire, secondaire et auprès de jeunes adultes. Elle travaille auprès de nombreux partenaires montréalais, dont les plus grandes commissions scolaires, les conseils jeunesse...

Stéphanie Gaudet
Directrice, Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIREM) et professeure de sociologie à l’École d’études anthropologiques et sociologiques de l’Université d’Ottawa

Stéphanie Gaudet

Stéphanie Gaudet est professeure titulaire et directrice du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) de l’Université d’Ottawa. Elle travaille sur la participation sociale et politique, notamment celle des jeunes, et elle dirige un projet de recherche partenariale sur les expériences d’éducation à la citoyenneté en milieu communautaire et associatif.

Charles Saliba-Couture
Chargé de projets ㅡ Engagement citoyen, LOJIQ

Charles Saliba-Couture

Titulaire d’une maîtrise en relations internationales de l’UQAM, Charles s’est joint à l’équipe du programme Engagement citoyen de LOJIQ en 2017. Auparavant, il a occupé divers postes auprès d’organismes de coopération internationale et de centres de recherche en développement international.

Geneviève Puskas
Conseillère 一 Changements climatiques et énergie, Équiterre

Geneviève Puskas

Ses études en sciences biomédicales et en journalisme l’ont d’abord menée vers la vulgarisation scientifique afin de partager ses acquis avec petits et grands. Accro d’implication citoyenne, c’est à travers ses expériences en coopération internationale au Salvador, au Guatemala et au Burkina Faso qu’elle aiguise sa curiosité envers les grands enjeux internationaux. Chez Équiterre depuis 2009, elle a su jongler avec les enjeux du commerce...

Sylvain Perron
Analyste de politique publique, Fondation David Suzuki

Sylvain Perron

Sylvain Perron travaille dans le domaine de l’aménagement et de l’environnement depuis 2008 et est analyste de politiques publiques à la Fondation David Suzuki depuis trois ans. Fort de son expertise acquise dans plusieurs organisations, il s’intéresse particulièrement aux problématiques de transport, d’aménagement et de protection des milieux naturels et agricoles dans le Grand Montréal. Il a rédigé plus d’une vingtaine de mémoires sur différents...

Hugo St-Laurent
Coordonnateur au développement, Fabrique entrepreneuriale

Hugo St-Laurent

Diplômé en communication relations humaines à l’UQAM, Hugo St-Laurent travaille depuis plus de 10 ans en économie sociale et à sa promotion auprès de la jeunesse. Il a été d’abord membre travailleur dans la coopérative le café Touski. Il a ensuite œuvré à la promotion de l’entrepreneuriat collectif à titre d’agent de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au Carrefour Jeunesse-Emploi Centre-Nord. Il est actuellement coordonnateur au...

Florine Gelineau
Chargée de projets, Comité sectoriel de la main-d'oeuvre en économie sociale et action communautaire (CSMO-ÉSAC)

Florine Gelineau

Florine Gelineau est une jeune professionnelle du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire qui travaille au quotidien avec passion afin de promouvoir le secteur et ses opportunités. Sa spécialisation en ressources humaines lui permet d’adapter des outils pour ce secteur d’activités. Elle est également engagée depuis bientôt deux ans auprès d’un organisme communautaire famille. L’économie sociale et l’action communautaire, un avenir en devenir...

Thierry Tulasne
Coordonnateur de programme - Engagement citoyen et Insertion socioprofessionnelle, LOJIQ

Thierry Tulasne

Franco-Québécois de naissance, il est plongé très tôt dans le bain de la coopération franco-québécoise d’abord à la section française de l’Office franco-québécois pour la jeunesse ( OFQJ )  à Montréal depuis 1991. Coordonnateur du programme Engagement citoyen pour les Offices jeunesse internationaux du Québec ( LOJIQ ) , il est plus spécifiquement en charge de développer et initier des projets se déroulant dans toutes...

Caroline Toupin
Coordonnatrice, Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA)

Caroline Toupin

Caroline Toupin a travaillé pendant plus de 10 ans au sein des regroupements nationaux en défense collective des droits. Actuellement coordonnatrice du Réseau québécois de l’action communautaire autonome, elle met tout son engagement au service des organismes de l’action communautaire autonome afin de défendre leurs valeurs, leurs pratiques et leurs intérêts auprès du gouvernement.

Me Sébastien Brodeur-Girard
Avocat et doctorant en droit autochtone, Association des juristes progressistes

Me Sébastien Brodeur-Girard

Sébastien Brodeur-Girard est agent de recherche en droit au sein de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics. Il possède un doctorat en histoire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, un certificat en études autochtones de l’Université Laval et est actuellement candidat au doctorat en droit à l’Université de Montréal. Son projet vise à trouver...

Caroline Aubry-Abel
Directrice générale, Sans oui, c’est non!

Caroline Aubry-Abel

Étudiante au baccalauréat multidisciplinaire, Caroline Aubry a évolué dans le mouvement étudiant en occupant successivement plusieurs postes de leadership. Elle a notamment été présidente de l’association de premier cycle du campus de l’Université Laval avant de fonder l’Union étudiante du Québec en tant que coordonnatrice générale. Depuis l’été 2017, elle est directrice générale de l’organisme «Sans oui, c’est non!» qui vise la prévention des violences...

Marlyatou Dosso
Conseillère en environnement, actrice - SUCO

Marlyatou Dosso

Jeune femme des cultures, Marlyatou est spécialiste des questions de développement durable, passionnée d’environnement et de genre. Ses racines africaines, ses multiples lieux de résidences sur trois continents, ses voyages et ses fonctions ont fait d’elle une citoyenne du monde C’est à travers ces expériences plurielles qu’elle a pris conscience du pouvoir des citoyennes et citoyens, ainsi que de l’importance d’une citoyenneté mondiale. Elle est...

Joumana El-Khoury
Animatrice et actrice - SUCO

Joumana El-Khoury

Joumana fait du théâtre depuis l’enfance. Elle a travaillé dans des ONGs en Afrique et au Québec avant de bifurquer dans l’éducation. Elle rêve de visiter le monde entier!

Yasmina Britel
Agente de programme éducation à la citoyenneté mondiale - SUCO

Yasmina Britel

Yasmina Britel détient un baccalauréat en animation et recherches culturelles de l’UQAM. Elle est agente de programme à l’éducation à la citoyenneté mondiale depuis 2015 chez SUCO. Elle a notamment travaillé pour l’organisme de coopération internationale Oxfam-Québec à titre d’agente de mobilisation, et a aussi oeuvré dans le milieu communautaire et scolaire depuis les 15 dernières années. Elle possède un grand intérêt pour la mobilisation...