14 h 30 à 16 h 30

Ateliers au choix

Les ateliers offrent à l’ensemble des participants et participantes un espace sécuritaire d’exprimer leur point de vue sur un sujet donné, de s’enrichir de celui des autres, mais surtout un pouvoir de co-construire une vision commune de l’avenir et de développer ses compétences sociales et civiques. Choisissez celui auquel vous voulez participer!

Nos élu.e.s sont beaucoup plus accessibles qu’on ne le croit. À travers cet atelier, découvrez les coulisses de la vie parlementaire québécoise afin de vous approprier l’arène politique et faire avancer les enjeux qui vous touchent. Vous serez aussi amené à comprendre et à débattre sur les mécanismes d’auto-exclusion et les dynamiques socio-économiques qui expliquent le manque de représentativité dans le scène politique québécoise.

Animation

Alizée Noumedem
Conseillère en relations publiques

Alizée Noumedem

À 22 ans, Alizée décroche son emploi de rêve: attachée de presse adjointe en cabinet ministériel. À peine diplômée de l’UQAM en relations publiques et passionnée de politique depuis son très jeune âge, c’est notamment grâce à sa détermination et à son implication qu’elle a su faire sa place. Depuis, elle cherche à faire part de son expérience afin d’inciter les jeunes et les minorités...

Les membres du Conseil jeunesse de Montréal (CjM) vous invitent à participer à un atelier portant sur les champs de compétences municipales et la manière dont la Ville de Montréal fonctionne pour prendre des décisions. Dans un premier temps, nous vous exposerons les différents outils dont la Ville dispose pour administrer son territoire et y agir. Nous passerons en revue les différentes instances décisionnelles de la Ville de Montréal et les responsabilités et compétences de chacune d’entre elles. Dans un deuxième temps, vous serez amenés à mettre en pratique, à travers des études de cas concrètes, les connaissances acquises au cours de l’atelier. Nous ferons appel à votre créativité pour résoudre des enjeux auxquels la Ville fait face!

Cet atelier est offert avec la collaboration du Conseil jeunesse de Montréal.

Le Conseil jeunesse de Montréal est composé de 15 membres âgés de 16 à 30 ans. Il a pour mandat de conseiller la mairesse et le comité exécutif sur toute question relative à la jeunesse et d’assurer la prise en compte des préoccupations des jeunes de 12 à 30 ans dans les décisions de l’administration municipale.

Animation

Omid Danesh
Membre du Conseil jeunesse de Montréal

Omid Danesh

Originaire d’Isfahan, en Iran, Omid a emménagé à Montréal en 2012 pour continuer à développer sa passion de la science et de la technologie. Lors de sa maîtrise en ingénierie mécanique à l’Université Concordia, il a rejoint l’équipe du centre d’innovation District 3, où il a contribué à la création du D3 Makerspace. Après ses études, il a rejoint l’industrie aéronautique montréalaise en tant qu’ingénieur,...

Audrey-Frédérique Lavoie
Membre du Conseil jeunesse de Montréal

Audrey-Frédérique Lavoie

Native de Montréal, Audrey-Frédérique Lavoie a élu domicile dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce au Conseil jeunesse de Montréal (CjM). Elle aime profiter des grands parcs montréalais, du canal Lachine, du marché Jean-Talon, ainsi que de ces nombreux musées et restaurants. Mme Lavoie est diplômée du Collège Jean-de-Brébeuf et étudie actuellement à l’Université McGill où elle finit un baccalauréat combinant les sciences politiques et le commerce. Très...

Alice Miquet
Présidente du Conseil jeunesse de Montréal

Alice Miquet

C’est en poursuivant une maîtrise en urbanisme à l’Université de Montréal qu’Alice Miquet a commencé à réfléchir aux moyens d’améliorer la ville, que ce soit par des actions concrètes ou politiques. Sa recherche universitaire portait sur les jeunes et les espaces publics à Hanoï au Vietnam, et avait pour but de faire entendre la voix des jeunes, souvent négligée dans les questions d’aménagement et de...

Depuis des décennies, les scientifiques nous informent des conséquences à venir des changements climatiques. Bien que de grands changements s’imposent au niveau des politiques publiques, les changements de comportements sont aussi essentiels. D’abord

marginales, les initiatives telles que le véganisme et le zéro déchet deviennent de plus en plus connues et adoptées par les individus. Il peut sembler difficile pour un simple citoyen de faire changer les choses. On se dit parfois « ce n’est pas en changeant mon mode de vie que je vais sauver la planète ». Mais si l’action individuelle rejoignait celle de millions de personnes? Comment changer nos comportements? Quels sont les défis et les impacts de ces changements? Est-ce que ces gestes peuvent vraiment changer le monde? Venez en discuter avec des personnes qui ont fait le saut vers des modes de vie à faible impact environnemental!

Cet atelier est offert avec la collaboration de LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec)

Avec un intérêt grandissant de la population de vivre des expériences à l’international sous forme de projets, les opportunités d’aller séjourner dans un pays du Sud se multiplient. Cependant, décrits souvent de manière plus ou moins juste, certains de ces séjours peuvent avoir des objectifs questionnables, voir des impacts néfastes sur les communautés d’accueil. Parallèlement, les voyageurs qui abondent dans les pays du Sud communiquent de plus en plus largement leur expérience sur les réseaux sociaux non sans impacts:

  • Et si votre publication Facebook était porteuse de stéréotypes?
  • Et si votre « selfie » de voyage contribuait à entretenir des inégalités sociales?

Un atelier expérientiel qui explorera les rapports entre les peuples dans une perspective de décolonisation, vous mènera à porter un regard avisé sur les projets de solidarité à l’international et sur vos comportements à l’étranger.

Cet atelier est offert avec la collaboration de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Animation

Nancy Burrows
Chargée de programmes en Éducation à la citoyenneté mondiale à l'AQOCI

Nancy Burrows

Militante féministe engagée depuis plus de vingt-cinq ans, Nancy Burrows est aujourd’hui chargée de programmes en Éducation à la citoyenneté mondiale à l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI). Passionnée des processus, elle croit beaucoup aux démarches basées sur l’éducation populaire, qui partent des besoins des personnes et des groupes, qui sont participatives, et qui misent sur la réflexion critique et les apprentissages. Coordonnatrice...

Effectuer des activités de lobbyisme, c’est tenter de faire valoir ses idées et ses intérêts afin d’orienter les décisions publiques. Ces activités font partie intégrante du vaste dialogue démocratique nécessaire entre l’État et la société. Le citoyen, en contrepartie, a le droit de savoir qui tente d’influencer les décisions publiques. Or, les mécanismes dont l’État s’est doté pour garantir cette transparence peinent aujourd’hui à atteindre cet objectif. Par le biais d’un atelier participatif, le Commissaire au lobbyisme du Québec souhaite susciter l’intérêt des participants pour les questions de transparence des activités de lobbyisme et de pertinence de l’information au bénéfice des citoyens et les invite à s’engager dans ce processus de redéfinition du cadre de discussion démocratique au Québec.

Cet atelier est offert avec la collaboration du Commissaire au lobbyisme du Québec.

 

Animation

Jean-François Routhier
Commissaire au lobbyisme, Commissaire au lobbyisme du Québec

Jean-François Routhier

Me Jean-François Routhier a été nommé commissaire au lobbyisme par l’Assemblée nationale le 17 octobre 2017 pour un mandat de cinq ans. De février 2015 à octobre 2017, Me Routhier a été sous-ministre associé au ministère de la Justice, direction générale des affaires juridiques et législatives. À titre de sous-ministre associé et de sous-procureur général-adjoint, Me Routhier a dirigé une équipe d’envergure dédiée aux fonctions...

Les mots « diversité », « inclusion » et « vivre- ensemble » sont utilisés à toutes les sauces. Que veulent-ils dire? Favorisent-ils un réel changement de paradigme ou contribuent-ils à cacher des réalités? Pour Inclusion Jeunesse, un vent de changement passe nécessairement par des transformations sociales qui s’attaquent à la source du problème. À travers un regard critique sur l’usage des mots « diversité », « inclusion » et « vivre-ensemble », nous discuterons des dangers et des glissements que peuvent engendrer l’usage de ces mots. De façon interactive, nous verrons comment ceux-ci peuvent contribuer à occulter certaines réalités comme le racisme et écarter certaines discussions tant essentielles à la création changements de fond.

Cet atelier est offert avec la collaboration d’Inclusion Jeunesse – Youth Inclusion.

Animation

Tu désires faire partie de ce vent de changement? Tu pourrais le faire en entreprenant collectivement! Dans cet atelier de deux heures, nous mettrons ta vision et ta créativité au service de l’intelligence collective afin de créer des solutions entrepreneuriales, collectives et innovantes. C’est grâce à une approche collaborative et basée sur le design thinking que tu pourras réveiller ta créativité en concrétisant tes idées afin d’avoir un réel impact sur ta communauté!

Cet atelier est offert avec la collaboration du Chantier de l’économie sociale.

Le syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) vous invite durant cet atelier à réfléchir aux impacts des changements climatiques sur divers milieux de travail. Dans le contexte d’une transition énergétique, quels impacts sont à prévoir sur les emplois? Comment éviter de pénaliser des gens et des communautés lorsque des alternatives aux hydrocarbures sont développées? Peut-on croire que le secteur des services sera moins touché que les secteurs industriels? Qu’en est-il des impacts de la transition technologique qui accompagnera la transition climatique?

Une étude publiée par la RBC affirme qu’au cours des 10 prochaines années, l’automatisation affectera au moins 50 % des emplois au Canada. Mais une autre problématique se pose : la plupart des emplois de demain vont exiger des aptitudes très différentes de celles qui sont requises aujourd’hui. Alors, comment s’assurer que les travailleurs qui occupent des emplois appelés à disparaître ne soient laissés pour compte?

Cet atelier est offert avec la collaboration du SCFP

Notre mode de scrutin actuel ne reflète pas la volonté populaire, n’exprime pas le pluralisme politique, ne traduit pas l’importance des régions dans la réalité québécoise et ne représente pas également les hommes et les femmes? Pour remédier à la situation et renforcer la démocratie, le nouveau gouvernement s’est engagé à déposer un projet de loi visant la réforme du mode de scrutin le 1er octobre 2019. En quoi l’instauration d’un scrutin plus proportionnel va-t-il transformer en profondeur la culture politique et les institutions québécoises?

Animation

Jean-Sébastien Zavallone
Responsable mobilisation citoyenne chez Mouvement Démocratie Nouvelle

Jean-Sébastien Zavallone

Jean-Sébastien est militant d’abord en environnement. Il s’est ensuite tourné vers la politique partisane où il s’implique activement depuis 2014 principalement en tant que responsable de la mobilisation pour différents candidats. Jean-Sébastien fait également de la sensibilisation et créer et coordonne des campagnes de mobilisation et de recrutement de nouveaux membres pour près d’une dizaine d’organisations non-gouvernementales.

 

Animation

Yazid Djenadi
Fondateur d'AlveoLab

Yazid Djenadi

Yazid Djenadi est fondateur d’AlveoLab, un FabLab dont le mandat est d’éduquer et de développer la créativité. Cet espace à été créé dans une volonté de rendre accessible des outils technologiques et à commande numérique pour encourager le développement de soi. Actuellement étudiant en génie de la production automatisée à l’École de Technologie Supérieure et conseiller technique chez Robotique First Québec. Il partage sa passion...