9 h à 12 h 30

Session par profil ㅡ Jour 1

// Retour à la programmation //

Les profils permettent de vivre une implication citoyenne directement reliée au style du participant. Ceux-ci peuvent choisir de s’impliquer par le biais de l’entrepreneuriat social, l’exploration, la mobilisation, la communication, la facilitation ou l’élaboration de propositions sociales innovantes. Dans tous les profils, les participants mettront à profit leurs expériences, leurs connaissances et leurs idées pour répondre à des enjeux de société.

Les sessions par profil sont des éléments clés de la programmation et donneront l’occasion de vivre une démarche collective de participation citoyenne de manière approfondie. Ce sont des séances de travail en groupe où des mentors passionnés transmettent leur expérience et leur expertise dans le domaine choisi en offrant une diversité de points de vue. Les profils visent l’échange, le partage du savoir, l’exercice de la créativité et la délibération en groupe pour formuler des propositions ou des engagements concrets.

Comme il existe plusieurs façons de vivre la participation citoyenne, les participants pourront choisir la leur!

Huit profils sont proposés :

Salle MB-S1.105

S’engager dans la société, s’activer dans sa communauté, exercer sa participation citoyenne… Oui, certes, mais comment choisir parmi toutes les possibilités d’implication?

Si vous en êtes à vos premiers pas en participation citoyenne ou à votre première expérience à l’École d’été, le Profil initiation- #MaVoixCompte est pour vous! Curieux et engagés, vous découvrirez différentes postures d’engagement : leadership participatif, entrepreneuriat social, art et co-création…

Le mouvement Ma Voix Compte! initié par le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec est un puissant moyen de participation de la jeunesse à des propositions concrètes de transformation sociale. Un mouvement qui propulse la voix des jeunes et leur consacre un rôle au cœur du développement du Québec.

Alors que de nouveaux défis sociaux, économique, technologiques et environnementaux attendent la jeune génération, il est indispensable de lui donner une voix pour porter des initiatives ambitieuses, participatives, innovantes et porteuses d’impact ! À partir du mouvement #MaVoixCompte, vous vous exercerez à la participation citoyenne avec un impact concret. Une belle façon de découvrir vos intérêts en vue de s’engager et faire rayonner la voix des jeunes!

Le profil est développé en collaboration avec le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec.

Animation

Rudy Humbert
Conseiller au RCJEQ

Rudy Humbert

Formé en Économie Internationale sur les questions de développement humain et en Économie Sociale et Solidaire, Rudy met un point d’honneur à trouver des réponses locales à des enjeux globaux. Investi dans le développement des capacités d’agir des jeunes de tout horizon, il rejoint le RCJEQ début 2017.

Xavier Rosalie
Conseiller - Chargé de projet #MaVoixCompte aux RCJEQ

Xavier Rosalie

Diplômé en gestion de projet à l’Université du Québec à Montréal, Xavier s’est impliqué dans une multitude de projets, tant au niveau scolaire que professionnel. Le goût du travail d’équipe et de la gestion collaborative lui a permis de prendre les rênes d’un guide touristique, de créer et piloter un journal étudiant, ou encore d’avoir officié en tant que chef d’équipe de guide en spéléologie....

Salle MB-S1.235

À différents endroits sur le globe, des personnes participent activement à la vie démocratique de leur société. Ils votent, s’engagent, se mobilisent, prennent part à des débats, manifestent pour une cause qui leur tient à cœur, s’expriment sur des enjeux qui les touchent…

Ici comme ailleurs, les actions citoyennes révèlent l’importance accordée par des citoyennes et des citoyens aux valeurs démocratiques pour construire l’avenir.

L’exploration d’une diversité de formes de participation à la vie démocratique sera au programme de ce profil, d’abord, en atelier lors de stimulantes réflexions et d’inspirants échanges, puis ensuite au-delà des murs de l’École d’été. Nous ouvrirons littéralement la porte et nous parcourons les rues et les espaces, blocs-notes et appareils-photos à la main! Tel des explorateurs, nous laisserons le vent embrasser nos voiles afin de découvrir comment fait écho la démocratie à quelques lieues d’ici.

Lors de la Tribune jeunesse, les participantes et les participants présenteront le fruit de leurs réflexions à la lumière des échanges en ateliers et de leurs découvertes à l’issue du rallye.

Ils produiront un contenu original : créations inspirantes, animation inusitée et imagée reflétant comment se vit et s’exprime la démocratie.

Ce profil est développé par Élections Québec.

Capacités développées

  • Ouverture à différentes sociétés démocratiques et non démocratiques à travers le monde.
  • Compréhension des critères qui caractérisent la culture démocratique.
  • Découverte d’éléments historiques liés à notre société démocratique.
  • Sensibilisation à différentes formes de participation à la vie démocratique qui s’expriment dans le milieu.

Description de la séance – jour 1

Cette première journée sera découpée en trois parties pendant lesquelles des présentations et des ateliers pratiques permettront d’aborder les thèmes suivants : la démocratie autour du globe, les caractéristiques des sociétés démocratiques et les différentes formes de participation à la vie démocratique.

Animation

Judy Tweddell
Conseillère en éducation à la démocratie chez Élections Québec

Judy Tweddell

Guide pendant plus de huit années à l’Assemblée nationale, Judy possède une grande connaissance de ce lieu, symbole de notre démocratie. Son habileté à animer et à vulgariser des contenus a permis à diverses clientèles de s’initier à nos institutions parlementaires ainsi qu’aux différents personnages qui ont marqué notre paysage démocratique.  Depuis près de 17 ans, Judy fait carrière au sein de la fonction publique,...

Élyse Bolduc
Conseillère en éducation à la démocratie à Élections Québec

Élyse Bolduc

Enseignante de formation, Élyse Bolduc compte près de 15 ans d’expérience dans ce domaine. Son parcours atypique lui permet d’évoluer dans différents secteurs de l’éducation, passant de l’enseignement professionnel et technique à l’adaptation scolaire et sociale. Entrepreneure dans l’âme, elle commence sa carrière à son propre compte en concevant des formations sur mesure pour différentes clientèles. Dotée d’une créativité débordante, Élyse se passionne pour la...

Monica Rosales
Chef du Service de l'éducation à la démocratie à Élections Québec

Monica Rosales

De la Colombie à l’Équateur, et depuis 15 ans au Québec, Monica Rosales s’investit dans des projets qui expriment son engagement à promouvoir et à encourager la participation citoyenne. Après avoir exercé différentes fonctions dans le domaine des communications de la recherche et de la planification stratégique, elle occupe aujourd’hui le poste de coordonnatrice des programmes d’éducation à la démocratie à Élections Québec. Son expertise...

Salle MB-S1.430

Le mouvement féministe a permis aux femmes de faire entendre leurs voix et de jouer un rôle de plus en plus actif dans la société. Cependant, qu’en est-il de leur place au sein de nos instances décisionnelles? Les études montrent qu’aujourd’hui encore les femmes sont bien souvent sous-représentées à la tête de nos conseils d’administration, de nos conseils municipaux et de nos gouvernements – situation qui s’accentue dès que l’on croise le genre avec d’autres facteurs de discrimination tels que l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, la classe sociale ou les limitations physiques.

Dans ce profil, vous serez appelé à préparer une action d’influence liée à la parité dans les instances décisionnelles. Vous explorerez les notions de parité et d’intersectionnalité, et expérimenterez les différentes étapes pour élaborer et exécuter une stratégie d’influence auprès de décideuses et de décideurs. Ce profil vous amènera à réfléchir à votre rôle de leader et au pouvoir transformateur que vous pouvez exercer sur les processus décisionnels de notre société.

Pour vous accompagner dans ce profil, vous rencontrerez des jeunes leaders de la campagne C’est pour elles aussi! ayant réalisé des actions d’influence dans leur milieu et qui pourront vous partager leurs leçons apprises.

Ce profil se veut inclusif et est ouvert à toutes et à tous.

Durant ce profil, vous rédigerez une recommandation en faveur de la parité qui sera envoyée sous forme de lettre à une décideuse ou à un décideur.

Ce profil est développé par Oxfam-Québec.

Capacités développées

  • Compréhension approfondie des notions de parité, d’intersectionnalité et de barrières systémiques;
  • Apprentissages techniques sur l’élaboration de stratégies d’influence auprès de décideuses et décideurs;
  • Leadership transformateur.

Animation

Rosalie Dumont
Bachelière en affaires publiques et relations internationales

Rosalie Dumont

Rosalie s’implique au sein d’Oxfam-Québec depuis près de 3 ans dans le cadre de l’Observatoire Jeunesse d’Oxfam-Québec et en tant que vice-présidente du comité campus d’Oxfam-Québec de l’Université Laval. Elle est convaincue que l’implication des jeunes dans les instances décisionnelles est cruciale pour faire avancer notre société. En tant que femme, Rosalie soutient également fièrement le mouvement féministe et l’implication des femmes dans la sphère...

Svava Bergmann
Chargée de programmes à Oxfam-Québec

Svava Bergmann

Svava est en poste chez Oxfam-Québec depuis 2017 en tant que chargée de programmes pour les projets internationaux de participation citoyenne des jeunes. Dans les quinze dernières années, elle a travaillé au sein de plusieurs organisations tant locales que internationales œuvrant à l’autonomisation des enfants et des jeunes et à la promotion de leurs droits, en Amérique latine, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique....

Tamara-Jeanne Dubé
Étudiante à la maîtrise en gestion du développement international et de l'action humanitaire

Tamara-Jeanne Dubé

Tamara-Jeanne Dubé est étudiante à la maîtrise en gestion du développement international et de l’action humanitaire avec concentration en égalité de genre, à l’Université Laval. Elle est particulièrement intéressée par l’autonomisation des communautés et par les enjeux de mobilisation citoyenne. Elle est fondatrice et présidente de l’association Oxfam-Québec sur le campus de l’Université Laval et bénévole à la Croix-Rouge canadienne, division de Québec. Parallèlement, elle...

Audrey-Ann Bissonnette-Clermont
Étudiante au Baccalauréat en Sciences Infirmières

Audrey-Ann Bissonnette-Clermont

Détentrice d’un B.A. en Sciences sociales de l’Université McGill, Audrey-Ann termine actuellement un deuxième Baccalauréat en Sciences infirmières, où elle s’intéresse particulièrement au rôle politique des professionnel-les de la santé. C’est après avoir effectué des mandats de travail en solidarité internationale, ainsi qu’auprès des jeunes autochtones cris, qu’elle a mieux saisi la richesse et l’importance de la diversité etchno-culturelle dans les instances décisionnelles. Elle travaille...

Flore Million
Agente de mobilisation chez Oxfam-Québec

Flore Million

Flore Million travaille en mobilisation citoyenne depuis une dizaine d’années. Ses implications militantes et son passage au sein d’une organisation de protection de l’environnement lui ont permis d’expérimenter différentes techniques d’action directe et de plaidoyer. Depuis un an, elle développe chez Oxfam-Québec une campagne de mobilisation visant à améliorer l’égalité des genres dans les espaces de prise de décision. Pour elle, changer les règles du...

Salle MB-S1.435

Vous avez une idée de projet qui vise le changement social? Ou vous n’en avez pas, mais vous êtes sensibles aux enjeux sociaux et environnementaux? Vous souhaitez contribuer à des projets ou avoir un impact positif dans vos actions de tous les jours?

Ce profil vous offre l’opportunité d’explorer une nouvelle forme d’engagement social à la fois visionnaire et pragmatique tout en visant à concilier ses valeurs et son métier. Venez vivre l’expérience d’un contexte privilégié qui vous permettra d’échanger avec des entrepreneurs innovants. Inspirez-vous! L’objectif : passer des idées aux solutions!

Vous ferez émerger un résultat concret qui sera présenté par les jeunes lors la tribune jeunesse de clôture :

  • Pitch avec des exemples concrets et locaux qui inspirent à passer à l’action
  • Présentation aux autres profils des variétés d’implication possible : secteurs, modèles et profils

Ce profil est développé par l’Esplanade.

    

Capacités et compétences citoyennes développées

  • Meilleure compréhension d’un parcours entrepreneurial
  • Prise d’initiative et passage à l’action
  • Travailler avec son écosystème
  • Respect et écoute des idées d’un groupe
  • Analyse et synthèse d’une problématique
  • Compréhension des outils entrepreneuriaux (principalement l’Impact Gaps Canvas et le BMC)
  • Élaboration d’un pitch
  • Éloquence et prise de parole publique

Animation

Laurène Conte
Responsable de la communauté à l’Esplanade

Laurène Conte

Après avoir obtenu un Master en sociologie, Laurène s’est spécialisée dans le développement des projets de l’Économie Sociale et Solidaire à Science Po Bordeaux. Par son engagement associatif et l’organisation d’un concours étudiant autour de l’innovation sociale, elle a cherché à sensibiliser les jeunes de sa génération aux valeurs de l’entrepreneuriat social dans lesquelles elle croit profondément. Elle s’est tournée depuis 3 ans vers Montréal...

Jonathan Chaloux
Gestionnaire de la Culture à l’Esplanade

Jonathan Chaloux

Jonathan Chaloux est gestionnaire de la culture à l’Esplanade, accélérateur et espace de travail collaboratif spécialisés en entrepreneuriat et innovation sociale, ainsi que co-fondateur de Coworking Québec. Passionné par l’impact social et les mécanismes pour le créer, il travaille de manière collaborative avec les joueurs de l’écosystème et aime faire des mises en relation pour accélérer le développement des projets sociaux.

Intervenants

Laura Ducharme
Travailleuse sociale et co-fondatrice de Maïkana

Laura Ducharme

 Travailleuse sociale, consultante et formatrice, Laura Ducharme a développé une expertise en intervention auprès d’une clientèle vivant en contexte de vulnérabilité issue des quartiers les plus défavorisés du Québec. Après avoir gagné une bourse lors du dernier sommet Génération plein air de MEC, Laura a  co-fondé MAÏKANA, zoothérapie en plein air. MAÏKANA a depuis été sélectionné au Gala OSEntreprendre 2019 au niveau local et a...

Louis-Edgar Jean-François
PDG de Groupe 3737

Louis-Edgar Jean-François

Louis-Edgar Jean-François est membre de l’Ordre des Comptables Professionnels Agrées du Québec et possède un diplôme d’études supérieures spécialisé en comptabilité publique. Il est l’actuel Président-Directeur Général du Groupe 3737. Louis-Edgar Jean-François a fondé LEJ, une firme de service-conseil en comptabilité et services juridiques. Il a auparavant travaillé dans le groupe de certification et services-conseils de Deloitte, dans l’équipe de consolidation de Bombardier Aéronautique, et...

Ibrahim Aboubacar Larré
Conseiller en entrepreneuriat chez Entreprendre ici

Ibrahim Aboubacar Larré

Originaire du Niger et détenteur d’une maîtrise en administration, profil management public de l’Université de Sherbrooke, Ibrahim possède une bonne connaissance des programmes d’aide à l’entrepreneuriat ainsi qu’une forte expérience des réalités régionales au Québec. En effet, après avoir travaillé comme agent à l’entrepreneuriat jeunesse et agent de développement économique dans la région Nord-du-Québec pendant plus de 4 ans, il met présentement ses compétences et...

Salle MB-2.265

Descriptif

Bâtir son cheminement de participation citoyenne en cultivant l’amitié avec les populations autochtones est de nos jours incontournable. De nombreuses démarches de rapprochement entre autochtones et allochtones sont en cours, et leur réconciliation s’affirme progressivement dans des débats publics. Or, la route est encore longue. Comment approfondir notre compréhension des cultures autochtones et de notre histoire partagée, en s’ouvrant à leur complexité ? Comment comprendre la réconciliation, terme qui ne fait pas consensus et qui mène à différentes interprétations? Comment consolider et communiquer avec respect nos identités et notre posture d’allié.e ? Comment créer des outils de mobilisation qui contribuent à faire avancer les choses? 

Le Profil « Réconciliation avec les peuples autochtones » vous invite à passer trois jours à explorer ces questions avec des invité.e.s inspirant.e.s, qui vont les faire cheminer dans votre réflexion et vers l’action. 

Atelier de partage, avec Erika Massoud et Elisa Cohen-Bucher (Échanges racines canadiennes)
Jeudi 15 août: Séance 1 (9h à 11h00)

Échanges racines canadiennes (CRE) rassemble des groupes de jeunes autochtones et non-autochtones qui croit qu’il est possible de créer des ponts entre les peuples au Canada. Dans cet esprit, les jeunes participant à ce profil plongeront dans un Cercle des ancêtres, où ils et elles seront invitées à partager sur ceux qui les ont précédé. Des échanges en petits groupes ouvriront des espaces invitant à questionner comment notre histoire marque notre présent, et comment elle marquera notre futur commun.

Suite au cercle des ancêtres,  l’activité éducative et interactive des deux lignes engagera les participant.e.s dans un dialogue sur la réalité des relations entre les peuples Autochtones et non Autochtones au Canada. Permettant de mieux comprendre les nombreux événements survenus dans l’histoire du Canada qui ont créé des divisions et rompu les relations entre les communautés Autochtones et non Autochtones, l’activité introduit aussi les participant.e.s à la riche histoire des mouvements de résistance menés par les jeunes Autochtones et leurs communautés.

Atelier de communication
Jeudi 15 août: Séance 2  (11h00 à 12h30)

Ces ateliers de médiation culturelle permettent d’apprendre, de comprendre et d’apprécier les cultures des Premiers Peuples du Québec et du Canada, à travers une sélection d’œuvres audiovisuelles contemporaines de grande qualité. Les participants seront invités à découvrir des courts métrages produits par Wapikoni et réalisés par des cinéastes autochtones de partout au pays, donnant leur vision et celle de leur communauté sur divers sujets et enjeux autochtones intégrant traditions et modernités. Les participants pourront par la suite commenter et discuter les films et des sujets abordés avec deux cinéastes autochtones qui ont collaboré avec Wapikoni Mobile.


Animation

Erika Massoud
Chargée de la mobilisation à Échanges racines canadiennes (CRE)

Erika Massoud

Née à Tiotià:ke/Montreal, territoire non cédé Kanien’keha:ka, Erika Massoud est d’origine égyptienne et travaille comme chargée de la mobilisation à Échanges racines canadiennes (CRE), un organisme à but non lucratif qui a pour mission de créer des ponts entre les jeunes Autochtones et allochtones au Canada. Elle a travaillé auprès d’organisations de justice sociale à l’échelle locale et à l’international. Erika est titulaire d’une maîtrise...

Elisa Cohen-Bucher
Développement du curriculum à Échanges racines canadiennes (CRE)

Elisa Cohen-Bucher

Elisa Cohen-Bucher, a 26 ans et est née à Tiohtiáke (Montréal), territoire non cédé de la nation Kanien’kehá: ka et un lieu de rassemblement traditionnel pour nombreuses Premières Nations. Son père est né en France de parents Algériens, et sa mère est d’origine polonaise, suisse et Métis, de la Colombie-Britannique. Elle est diplômée de l’Université Concordia au baccalauréat en environnement humain avec une spécialisation en...

Salle MB-2.130

La démocratisation de l’accès aux outils de communication révolutionne le domaine du journalisme, un métier réservé jadis à ceux et celles ayant suivi une formation spécialisée. De nos jours, la création et la diffusion de contenu médiatique sont une forme de participation citoyenne, dont la pluralité d’approches et d’opinions enrichissent notre paysage médiatique. Il faut toutefois savoir respecter quelques règles du métier.

Ce profil est l’occasion par excellence de développer vos capacités à saisir, à analyser et à transmettre l’information. Choisir ce profil, c’est se plonger dans une équipe journalistique, créant de toutes pièces un média numérique aux formats variés, et communiquant largement votre vision des enjeux abordés à l’École d’été. Maniant selon votre intérêt la plume, le micro ou la caméra photo et vidéo, vous pourrez vivre l’École d’été dans la peau d’un.e journaliste!

Porté.e.s par le thème qui anime cette édition de l’École d’été, “Vent de changement”, vous serez introduit.e.s aux rouages du métier et encadrés dans votre apprentissage par des professionnels du journalisme. Le Devoir a réuni pour vous des animateurs et des mentors qualifiés pour réfléchir sur les ficelles d’un métier essentiel en démocratie!

Jour 1 – jeudi 15 août 

Pour démarrer votre parcours au Profil Communications – Démocratie et médias avec Le Devoir, vous serez introduit.e.s à divers professionnels du journalisme. Ces personnes partageront leur expertise, afin de vous outiller pour le travail journalistique que vous mènerez pendant l’École d’Été, abordant des questions larges à partir de leurs propres perspectives :

  • Tout d’abord, Brian Myles, directeur du Devoir, ouvrira fera une présentation sur l’importance des médias dans une société démocratique.
  • Ensuite, Valérie Duhaime, directrice adjointe de l’information du journal Le Devoir dressera pour vous un portrait des possibilités de déclinaison en divers formats. Elle mettra en lumière les différents moyens à votre disposition pour communiquer efficacement une information.
  • Alexandre Shields, journaliste à l’environnement du journal Le Devoir vous parlera de son métier et abordera la question du choix des ’informations dans la multitude de sujets à traiter.
  • Et pour terminer la ronde de présentations, Renaud Philippe, photojournaliste indépendant aguerri vous introduira au monde de l’image.

Après avoir entendu ces différentes personnes inspirantes, vos deux animateurs vous inviteront à relever votre premier défi : la consolidation de l’équipe de journalistes en herbe de l’École d’été. Ensemble, vous planifierez votre travail et déterminerez l’angle à aborder, ainsi que les différents rôles que vous assumerez. À vous de découvrir où la thématique de l’École d’été “Vent de changement” pourra vous mener!

À la fin de la séance, vous serez convié.e.s à couvrir une ou plusieurs activités de l’École d’été, pour débuter le travail de cueillette de contenus.

Quelques lectures intéressantes en lien avec le profil:

Article de Dillon Baker : Instagram Journalism: The New Content Trend Shaking Up the Media World (en anglais) https://contently.com/strategist/2015/06/23/instagram-journalism-the-new-content-trend-shaking-up-the-media-world/

Article de Maryse Tessier: 20 façon d’utiliser les réseaux sociaux en journalisme
https://www.fpjq.org/20-facon-dutiliser-les-reseaux-sociaux-en-journalisme/

Quelques organisations travaillant sur le sujet :

Ce profil vous est offert par Le Devoir.

Animation

Renaud Philippe
Photographe documentaire indépendant

Renaud Philippe

Renaud Philippe a grandi et vit à Québec, Canada. Photojournaliste indépendant et membre du collectif québécois KAHEM, Renaud se concentre sur le thème de l’exclusion, de l’exil, sensible au drame vécu par ceux qui ont dû tout quitter, victimes de la guerre, de l’injustice, de catastrophes naturelles. Son travail personnel a été distribué par le National Geographic, le New York Times, The Atlantic, Days Japan,...

Alexandre Shields
Journaliste à l’environnement du journal Le Devoir

Alexandre Shields

Alexandre Shields est titulaire d’un baccalauréat en communication de l’UQAM. Journaliste au Devoir depuis 2005, il a travaillé en journalisme économique pendant quatre ans avant d’être affecté aux dossiers environnementaux. Finaliste à trois reprises aux prix Judith-Jasmin, il a remporté en 2016 le prix dans la catégorie «Journalisme spécialisé» pour son travail sur l’environnement. Il est aussi chroniqueur en actualités environnementales à la radio de...

Salle MB-S1.115

Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) est fier de participer à l’École d’été 2019! Nous avons hâte de partager notre expérience et d’entendre vos idées innovantes pour permettre au BAPE de continuer d’améliorer ses pratiques.

Pour mieux comprendre le BAPE, nous vous proposons une simulation d’audience publique avec un projet fictif préparé expressément pour vous. Des membres du personnel du BAPE auront le plaisir de jouer les rôles de commissaires, d’initiateur de projet ou de personnes-ressources, alors que vous jouerez le rôle de citoyens ou de représentants d’organismes interpellés par le projet. Vous pourrez choisir votre rôle vous-même sur place! C’est l’occasion de vous familiariser avec la procédure et le vocabulaire utilisés dans les évaluations d’impact et d’apprendre à nommer vos préoccupations, à formuler des questions stratégiques et à exprimer votre opinion, laquelle alimentera l’analyse la commission. Vous aurez la chance d’échanger avec notre équipe et d’être encadré par les différents experts du BAPE, mobilisés spécialement pour l’occasion.

Au terme du profil, au moment de la tribune jeunesse, les participants pourront décrire leur expérience en ce qui concerne :

  1. Le mécanisme d’audience publique en environnement : sa portée, ses avantages et ses désavantages, des pistes d’amélioration;
  2. le niveau de préparation nécessaire pour comprendre et  participer pleinement aux travaux;
  3. le niveau de compétence requis pour formuler une question, se forger  une opinion structurée et précise et informer les commissaires des sensibilités locales particulières;
  4. la réflexion sur l’équité entre les citoyens, sur les interactions entre eux et sur les mécanismes qui permettent de protéger leur droit de s’exprimer librement.

La simulation d’une commission d’enquête du BAPE représente une occasion d’expérimenter un processus consultatif lié à l’environnement et d’y acquérir des connaissances utiles pour nommer des préoccupations, formuler des questions et se forger une opinion. Cette expérience permettra aussi de mettre en valeur l’importance de l’engagement citoyen dans les institutions de démocratie participative existantes.

Entre autres, les participants acquerront des connaissances sur le processus consultatif du BAPE, sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux d’une étude d’impact, et sur la façon de participer activement à une audience publique.

Dans le contexte du profil innovation, ils seront également invités à mettre en pratique leur habileté créative et leur esprit d’innovation dans le but d’apporter des suggestions constructives à l’amélioration des pratiques du BAPE.

Ce profil est développé par le Bureau d’audience publiques sur l’environnement.

Animation

Karine Jean
Analyste, Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)

Karine Jean

 Détentrice d’un baccalauréat en biologie de l’Université du Québec à Chicoutimi et d’une maîtrise en physiologie de l’Université de Montréal, Karine œuvre au sein de la fonction publique du Québec depuis 2001. Ayant à cœur la santé de notre milieu de vie, elle a travaillé près de 9 ans au sein du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques où elle...

Philippe Bourke
Président du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement

Philippe Bourke

Philippe Bourke est biologiste et détient une maîtrise en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Après avoir agi pendant 20 ans comme directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, il a occupé, en 2017, le poste de vice-président développement stratégique et affaires publiques de Réseau Environnement. Il a été président du Fonds d’action québécois pour le développement...

David Boisvert
Conseiller juridique au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement

David Boisvert

Détenteur d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université McGill en 2003, David a travaillé dans le milieu de la finance jusqu’à l’obtention, en 2009, d’un baccalauréat en droit civil (L.L.B.) de l’Université Laval. Il est membre du Barreau du Québec depuis 2010. Il débuta sa carrière de juriste au sein d’un cabinet privé d’avocats concentrant sa pratique en droit des affaires et immobilier pour...

Sylvie Mondor
Directrice de l'expertise environnementale et du développement durable au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement

Sylvie Mondor

Directrice de l’expertise environnementale au BAPE, Mme Mondor a aussi agi à titre d’analyste dans cette organisation à partir de 2002. C’est à ce titre qu’elle a développé une expertise en participation et consultation publique et en évaluation environnementale. Dans ce cadre, elle a participé à la rédaction de près d’une vingtaine de rapports du BAPE.  En 2009-2010, durant une pause de la fonction publique,...

Julie Forget
Vice-présidente du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement

Julie Forget

Julie Forget est membre et vice-présidente du BAPE depuis 2018. Elle est diplômée en génie industriel de l’École Polytechnique Montréal et détentrice d’une maîtrise en économie du développement de l’Université McGill. En 15 ans, elle a conseillé plusieurs organisations en matière d’acceptabilité sociale, d’évaluation environnementale de grands projets et de développement régional. De 1995 à 2002, elle a exercé le métier d’ingénieure-conseil au développement industriel...


Description de la séance – jour 1

La journée débutera par une formation sur le rôle du BAPE, sa mission et son mandat dans le cadre de la procédure d’évaluation environnementale. Nous détaillerons ensuite le rôle que le citoyen y joue ainsi que des trucs pour l’aider à formuler une question intéressante et pertinente. Puis, la mise en scène de la première partie d’audience publique du projet fictif se déroulera. Cette partie permet au citoyen de s’informer sur le projet et de poser des questions. À la fin de la simulation, il y aura une première rétroaction avec les participants afin d’obtenir leurs impressions suite à leur expérience, recueillir leurs commentaires et confirmer les acquis.

Le personnel du BAPE animera les tables de discussion et jouera les rôles d’initiateur du projet, du commissaire et des experts invités par la commission (personnes-ressources).

Salle MB-S1.401

Les règles sont un outil formidable de cohésion sociale. Elles nous offrent des repères et guident nos comportements, nos interactions. Lorsque l’on s’autorise à les revisiter, elles sont également un levier d’action puissant pour contribuer au vent de changement de notre époque.

Le leadership participatif c’est l’art d’explorer les règles qui nous entourent. Les règles formelles qui parfois nous aident à nous organiser en société et qui parfois se retrouvent désuètes. Les règles non écrites qu’on choisit ou qu’on suit parfois aveuglément. Les règles que l’on crée ou qu’on se fait imposer.

Cette année, nous explorerons notre relation aux règles. Comment elles forgent nos pensées et nos comportements? Comment questionner les règles qui nuisent à notre évolution? Comment faire évoluer nos règles collectivement? Quels repères peuvent nous guider dans cette évolution?

Ce profil est développé par Matière brute

Animation

Jonathan Jubinville
Facilitateur chez Matière Brute

Jonathan Jubinville

Jonathan est créateur et facilitateur d’expériences participatives.  Il est diplômé d’une maîtrise en gestion du développement durable et il conduit des recherches indépendantes sur les systèmes vivants et leur portée à l’échelle sociale. Il est aussi enseignant au baccalauréat en environnement de l’Université de Sherbrooke. En conjuguant les pratiques d’Art of Hosting, de l’improvisation appliquée et de la pensée systémique, il a développé une approche...

David King-Ruel
Facilitateur chez Matière Brute

David King-Ruel

David King-Ruel est depuis toujours passionné des histoires et de leur pouvoir, de comment celles-ci peuvent nous fragiliser ou encore nous transformer, mais aussi, de comment elles changent réellement le monde. Pour lui, les défis d’aujourd’hui sont largement causés par la poursuite à contrecœur d’une histoire obsolète, et retrouver son pouvoir d’agir passe d’abord par comprendre différemment notre monde, puis retrouver le sens de l’histoire...