Mots de bienvenue

Mot de la directrice générale de l’INM

Militer pour une cause. Présenter sa candidature ou voter aux élections. Participer à une consultation menée par une instance publique. Voilà trois déclinaisons de la participation citoyenne, qui ont toutes le mérite de renforcer notre démocratie. 

L’INM œuvre depuis 16 ans à développer le réflexe citoyen au sein de la société québécoise. L’École d’été est sans doute le rendez-vous le plus pertinent des jeunes pour explorer les différents aspects de l’engagement citoyen. Nos ingrédients : un programme pertinent, des personnalités inspirantes et généreuses, des jeunes curieux et motivés, et surtout, le plaisir de se réunir. 

Alors que nous serons appelés cet automne à choisir notre prochain gouvernement fédéral, l’INM désire offrir à la jeunesse l’occasion de se pencher sur les enjeux qui auront un impact déterminant sur l’avenir. 

La réconciliation avec les peuples autochtones, le vivre ensemble, la participation publique et électorale, et l’action climatique ne sont que quelques-uns des enjeux qui seront abordés pendant ces quatre jours de pause citoyenne estivale. Quatre jours pour se donner des ailes pour le reste de l’année. Quatre jours pour se ressourcer. Quatre jours pour réfléchir au nous plutôt qu’au je, de préparer demain tout en s’intéressant à ce qui se passe maintenant

L’équipe de l’INM a le désir sincère de faire que chaque personne qui fréquente l’École d’été vive une expérience inoubliable et significative, qui l’accompagnera tout au long de son parcours citoyen. Que cette édition 2019 ne fasse pas exception. 

Bonne École d’été!

Julie Caron-Malenfant
Directrice générale de l’INM

Mot du Premier ministre du Québec

Le Québec est doté d’une jeunesse incroyable, ouverte d’esprit, audacieuse et bouillonnante d’idées. Ces jeunes possèdent les outils nécessaires pour faire avancer et fructifier notre société.

Je suis fier que, par l’entremise du Secrétariat à la jeunesse, le gouvernement du Québec soit partenaire de l’Institut du Nouveau Monde. Sur le thème Vent de changement, l’École d’été vous invite à avoir une influence durable sur notre nation et sur l’humanité dans son ensemble. Pendant quatre jours, vous aurez l’occasion de réfléchir aux défis que posent les changements climatiques et aux façons de protéger notre planète.

N’ayez pas peur de proposer des pistes d’action et des projets qui permettront d’améliorer notre société. C’est grâce à vos idées que nous pourrons construire un Québec plus prospère, plus vert et plus fier.


François Legault

   

Mot de l’adjoint parlementaire du Premier ministre – volet jeunesse

Tout comme le thème de cette année, le Québec est poussé par un vent de changement. Puisque vous représentez l’avenir, vous serez aux premières loges d’une multitude de transformations. Il est donc important de vous écouter, d’accueillir vos idées et de vous donner le pouvoir d’agir au bénéfice de notre société.

L’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde est l’endroit idéal pour échanger, débattre et réfléchir à de nombreuses solutions afin de répondre aux divers enjeux sociaux et économiques, tout en peaufinant vos habiletés de leaders. Vous sortirez de cette expérience grandis et vous aurez contribué, à votre manière, à la prospérité du Québec.

Je sais que la population québécoise a la chance de compter sur vous, une jeunesse engagée en faveur de la culture, du développement durable et du rayonnement de notre nation.

Bonnes réflexions et bons débats à toutes et à tous!


Samuel Poulin

   

Mot du recteur de l’Université Concordia

Je suis ravi de vous accueillir de nouveau à l’Université Concordia dans le cadre de l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde. 

Nous vivons une époque turbulente. Un grand vent de changement souffle dans toutes les directions. À ce moment charnière s’impose une réflexion approfondie sur la notion de citoyenneté au sens large. À ce tournant crucial prévaut une analyse critique de la nature actuelle et future de nos droits, rôles et responsabilités. 

Cet important colloque annuel vise à communiquer aux membres de la nouvelle génération les connaissances, les compétences et les contacts qui leur permettront de s’expliquer le changement et de l’incarner. À titre d’université nouvelle génération du Canada cultivant une fière tradition d’engagement social et jouissant d’un rayonnement incontesté à l’international, nous sommes heureux d’offrir un environnement propice à la tenue de la présente école d’été. 

Je tiens à remercier pour leur précieux apport l’ensemble des conférencières et conférenciers – qu’ils viennent de Concordia ou d’un autre établissement d’enseignement, du milieu gouvernemental, du secteur non marchand ou de tout autre domaine d’activité. Par ailleurs, je suis reconnaissant aux participantes et participants de si bien comprendre qu’en démocratie, éducation et action permettent à tous d’apporter leur contribution. 

Je vous souhaite quatre journées fructueuses. 

Graham Carr
Recteur et vice-chancelier par intérim